Votre navigateur est trop ancien!
Pour profiter pleinement des fonctionnalités d'association.fr, mettez-le à jour ou téléchargez en un plus récent.

La comptabilité associative

Essentielle au bon fonctionnement de votre association, la comptabilité n'est pas pour autant obligatoire. Vous trouverez dans ce dossier les principes fondamentaux de la comptabilité associative, ainsi que des outils pour vous permettre de gérer au mieux les différents aspects de celle-ci. 

Droits et obligations

Bien que la tenue d’une comptabilité ne soit pas obligatoire pour toutes les associations, il est malgré tout fortement recommandé de se tenir à jour et d’archiver correctement tous les documents qui justifieraient entrées et sorties d’argent des caisses de votre organisme. 

Aussi, si vous exercez en plus de vos actions associatives des activités lucratives, vous devez impérativement tenir une comptabilité précise et conserver les documents justifiants les mouvements d’argent sur votre compte. 

La tenue d’une comptabilité est par ailleurs obligatoire pour les associations agréées, les associations ayant reçu ou demandant des subventions ou les associations du secteur sanitaire et social par exemple. 

Un plan comptable adapté aux associations

Depuis 1999, les associations disposent d’un plan comptable adapté à leurs besoins en matière de gestion financière, notamment en ce qui concerne les cotisations de membres, les dons ou encore les contributions volontaires en nature, telles que le bénévolat ou les prestations en nature. 

Le plan comptable des associations est une adaptation du plan comptable classique, revu et corrigé par L’Autorité des normes comptables.

Comptabilité simplifiée et comptabilité analytique

Selon le volume et la nature des activités de votre association, deux types de comptabilités vous seront proposées : la comptabilité simplifiée, pour les petites associations, et la comptabilité analytique, pour les activités plus poussées.
Aussi, la tenue d’une comptabilité étant fortement recommandée pour tout type d’association, il est important de comprendre quel type de comptabilité est le plus adapté à la vôtre: 

Comptabilité simplifiée : Elle se résume à un simple enregistrement des entrées d’argent de l’association, comme les cotisations et des sorties, comme de l’achat de matériel. La comptabilité simplifiée conviendra parfaitement aux petites associations locales. 

Comptabilité analytique : Elle est principalement assimilée à des associations gérant plusieurs projets et recevant des ressources affectées à une action particulière, notamment dans le cas de subventions où les associations devront justifier de l’usage fait de l’argent. 

Les documents importants

A la fin de chaque année d’exercice, le trésorier doit présenter lors de l’assemblée générale, le bilan et le compte de résultat de l’association. 

Le bilan est un état à l’instant T des possessions de l’association. Il présente les finances de celle-ci, via l’actif (les valeurs mobilières, solides) et le passif (les réserves d’argent)

Le compte de résultats présente quant à lui les différents mouvements qui ont pu avoir lieu au cours de l’année d’exercice et référence les charges (argent sortant) et les produits de l’association. 

Ces documents, en plus de présenter l’état financier de l’association au terme de l’année passée, confèrent à votre association crédibilité et transparence auprès de ses partenaires financiers et associés. 

Pour aller plus loin :

Etablir un budget prévisionnel pour une association

L'imposition des associations

Les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire - Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire