Votre navigateur est trop ancien!
Pour profiter pleinement des fonctionnalités d'association.fr, mettez-le à jour ou téléchargez en un plus récent.

Définir son projet associatif

Avant de lancer n’importe quelle opération visant à monter votre association, il est nécessaire de se poser les bonnes questions, qui éviteront à votre projet associatif d’échouer. 

Y’a t-il d’autres associations ou services exerçant la même fonction dans votre localité ?

Il est important de définir qui est présent dans votre secteur et si les actions que vous allez proposer ne vont pas entrer en conflit avec les actions déjà existantes.

Avez-vous assez de temps à accorder à ce projet ? 

Gérer et/ou faire partie d’une association est souvent chronophage et physique. Vous devrez gérer les actions de chacun, coordonner tout ce petit monde venu servir votre cause et de nombreuses soirées risquent d’être dédiées à votre association.

Êtes-vous soutenu(e) par d’autres personnes ? 

Monter seul une association est une tâche lourde. Il est donc important de vous entourer de personnes concernées par votre cause, afin d’alléger votre charge de travail et de profiter d’avis extérieurs.

A qui s’adresse votre association ? 

Définir  son public est une étape importante de votre projet associative: en effet, cela permettra de délimiter votre champ d’action, mais aussi de cibler les personnes de manière concrète et d’adapter votre discours à ce public. 

Certains publics, comme les enfants ou les personnes âgés nécessiteront des compétences particulières, aussi, des diplômes et habilitations sont essentiels à la bonne marche de votre association. 

Les moyens à mettre à disposition

Qu’ils soient humains, matériels ou financiers, les moyens à mettre à disposition de votre association sont nombreux. 

Pour la bonne marche de votre association, réfléchissez à ces quelques questions :

Les gens qui vous suivent sont ils des personnes de confiance, qui ne vous abandonneront pas ? 

Quelles ressources financières avez-vous à disposition, en dehors des subventions ? 

Où pourrez-vous vous réunir, avez-vous un local à disposition ?

Ces questions peuvent paraître superflues, mais elles sont pourtant essentielles à la maturation de votre projet. Aussi, n’hésitez pas à passer besoin de temps sur celles-ci, à anticiper certains besoins, en allant rencontrer des partenaires financiers potentiels par exemple et à vous entourer de personnes fiables. 

Quel est votre rôle ? 

Au delà de la mise en place de l’association et du dépôt de vos statuts, il est essentiel de bien définir la place que vous tiendrez dans votre association. 

Etant porteur d’un projet, la question est de savoir si vous souhaitez vivre de votre travail associatif ou si, dans le cas où vous exerciez une activité, vous devez embaucher quelqu’un. Les conditions et démarches étant différentes, elles doivent être étudiées dans le détails pour éviter de se retrouver coincé entre conflits d’intérêt et surmenage. 

Pour résumé, il faudra retenir quatre grandes questions à vous poser avant de vous lancer dans la course associative : 

Quel est le but de votre association ? Quel public visez-vous ? Quels moyens devez-vous mettre en œuvre pour parvenir à vos fins et quel sera votre rôle au sein de l’association ? 

Les commentaires

Il y a 1 commentaire - Ajouter un commentaire

  • dominique klutse - écolier uoblier en route pour l ecole
  • Il y a 3 an(s)

cc je suis un jeunne togolais qui aimerait creé une association pour aider les enfant déshérité ou des enfant qui non pa les moyens pour freqenté mais pour cause de moyen je ne pui rien pour ses enfant mai je prie a tous se qui aimeraient aider ses enfant de me contacter sur mon mail ........... Dieu vous le rendra aux centuple merci.........

Ajouter un commentaire